Frédéric Guillaume Ier *1688-†1740

La crainte de Dieu

 

Frédéric Guillaume Ier était en reconnaissant Dieu un bon homme. En ce qui concerne son territoire et ses sujets, il se fit sans arrêt du souci en éprouvant la responsabilité envers son créateur aux cieux. La crainte de Dieu détermina tout à fait ses actions. C'est-à-dire qu'il ne fit pas cela ce qu'il voulat comme quelques hommes politiques d'aujourd'hui. C'est pourquoi il régna sur la Prusse avec une grande conscience de responsabilité. Il ne commença ni une guerre ni un règne abitraire dans son territoire. Les sujets pouvaient compter sur lui parce que lui-même comptait sur Dieu. Pourtant ce roi possède au moins deux faiblesses. D'un côté ses soldats et d'autre côté ses habitudes alimentaires tel que ses habitudes comme un fort fumeur au collège du tabac.

(© T.L.2012)



Frédéric Guillaume Ier et la peine de mort

 

Frédéric Guillaume Ier approuva dans toute sa vie la peine de mort. Il n'aimait pas la peine de mort à tout prix. Mais l'existence de la peine de mort dans un État humain correspond à la volonté divine. Frédéric Guillaume Ier respectait la volonté divine en ne se passant pas de la peine de mort. Personne ne comprend pas vraiment Frédéric Guillaume Ier sans se rendre compte qu'il était tout à fait un homme réligieux. La religion chrétienne déterminait la vie du roi. C'est lui qui détestait notamment la mort. En vérité, il détestait également la peine de mort parce que le Dieu éternel n'aime pas la peine de mort. La peine de mort ne respecte pas sa création telle que la mort. Dieu est le créateur du monde entier. Dieu créa les vivants et ne pas les morts. La peine de mort ne pas existerait sans la connaissance de la mort. Malheureusement la peine de mort existe depuis lors les hommes commettent la mort en tuant d'autres hommes. Pour cette raison la religion chrétienne connait les dix commandements issu de la révélation divine au Sinai. La peine de mort est sûrement une réaction de Dieu envers une part de sa création de manière que Dieu donne aux hommes un remède à l'instar de la peine de mort. La réaction de Dieu ne pas existerait sans l'action d'un meurtrier parmi les hommes.

(© T.L.2012)

Bienvenue sur le site internet prusse.de